Blog

Rencontre avec Marie, créatrice de la marque Marie Sébire

Rencontre avec Marie, créatrice de la marque Marie Sébire

 Capitaine Marie Sébire Maritimes Marie Sébire photographe

Marie Sébire est une photographe montréalaise. Après avoir travaillé dans le monde maritime, elle entame sa reconversion en photographie documentaire. Fascinée par le pouvoir que lui donne sa caméra d’ouvrir les portes, elle aime entrer dans le quotidien de ses sujets. Notre collaboration vient d'un véritable coup de coeur que nous avons eu pour sa série de photos intitulée Maritimes. Nous l'avons questionné pour en apprendre plus sur ses inspirations et son art.

Comment es venu ton amour pour la photographie?

À mon entrée en primaire, notre professeur nous a demandé de dessiner notre futur métier. Je me suis dessinée en photographe. Honnêtement, je ne sais pas d’où cela m’est venu! Plus tard, j’ai voulu être journaliste. Et finalement, je suis devenue chargée de projet dans l’associatif (c’était plus difficile à dessiner). Mais au bout de quelques années, j’ai repris une formation en photographie professionnelle et je me suis lancée. Comme quoi, à 6 ans, j’étais plutôt inspirée!

Quel est ton sujet de prédilection pour tes photos?

J'aime les projets au long cours, qui me laissent le temps d'entrer dans l'intimité de mes sujets et de me faire oublier.

Un (ou des) adjectif(s) pour illustrer ton style?

Intime, humain.

Un projet qui t'a particulièrement plu ou le projet de tes rêves?

Je suis en ce moment un jeune vigneron québécois qui produit cette année son premier vin. C'est un projet comme je les aime, qui, au travers de l'histoire particulière d'une personne, me permet de raconter une plus grande histoire : le pari fou des vignerons québécois, le terroir, la vision de la jeunesse sur l'agriculture.

Un lieu / une façon de te ressourcer?

Le voyage

Justement, un voyage qui t'a marqué?

Plus qu’un voyage, ce sont plutôt mes séjours prolongés à l’étranger qui m’ont marqués : au Pérou, au Chili et au Canada. Je suis devenue accro de l’expatriation!

Ta définition du bonheur?

Si je ne me pose pas vraiment la question de ce qu’est le bonheur, c’est que je dois être plutôt heureuse non?

Mer ou montagne?

J’ai grandi sur la Côte d’azur, en France, et j’avais donc la chance d’avoir les deux à proximité. Si je devais choisir cependant? La mer.

Matin ou soir?

Matin. Pas le choix. Repose moi la question lorsque mon bébé aura un peu grandi!

Salé ou sucré?

Salé.
 
  

Laisser un commentaire